Pépites

passion patates

patates dorées

Tomber sur une pépite, c’est comme découvrir qu’on a les numéros gagnant du loto, une promesse de lendemains heureux.

La pépite tombe du ciel, se cherche mais ne se trouve que par hasard (ou presque), elle ne s’invente pas, elle est l’opportunité attendant d’être saisie.

J’étais persuadé qu’à force de creuser chez Anselm Kiefer, je trouverai un filon exploitable dans la mine d’or de son atelier!

C’est ainsi qu’un jour,  je commençais à mouler des patates en plâtre qui trainaient depuis un moment dans mon casier.

En les recouvrant de feuilles d’or, d’apparences vulgaires et flétries, elles se mirent à briller comme des pépites. Ainsi elles devinrent les patates d’or.

 Patate qui évoque pour moi aussi bien le monde paysan que la corvée punitive, les patates d’or sont pour moi, l’espoir -palpable- d’une fortune promise.

EXPLOITER LA FAILLE

La patate devint ainsi mon totem, un prétexte à toutes sortes d’expérimentations diverses, une façon d’analyser une certaine attente de réussite.

Tel le mineur de fond, ou le carriériste borné,  j’exploitais la faille, creusant jour après jour.

type

client

technique

année

sculpture

travail perso

mixte

2013

Les articles autour du projet

Containers, squelette géant de serpent, coiffe style empire de Monumenta Empire oeuvre de l'artiste Huang Yong Ping

Artiste ou Artisan

Il n’y a pas longtemps, interviewé à la Gare de Nantes par un journal local, le journaliste me demande s’il doit décrire mon intervention sur la sculpture des arbres en béton comme celle d’un artiste ou d’un artisan.

Lire »

Partagez le projet !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email